14 Jan

 

Une partie de l’opposition politique béninoise est désormais réunie en collectif. Elle a mis en place, mercredi 13 janvier à Cotonou, un Front pour la restauration de la démocratie.

Les figures de ce collectif de l’opposition à Patrice Talon sont entre autres Eric Houndété, président du parti Les Démocrates récemment créé et Joël Aïvo, potentiel candidat qui prêche aussi contre le régime de la Rupture depuis plusieurs mois.

L’objectif annoncé du FRD, c’est comme son nom l’indique de restaurer la démocratie. Dans son viseur, la prochaine présidentielle. Les opposants du tout nouveau Front sont contre les conditions de son organisation. Ils exigent l’abrogation de toutes les lois en vigueur et appliquées à l’élection présidentielle, notamment la Constitution révisée.

Une absence notable cependant dans ce regroupement, c’est celle de la Force Cauris pour un Bénin Émergent, seul parti d’opposition reconnu comme tel selon les lois à ce jour.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE