12 Jan
Le processus pour l’élection présidentielle du 11 avril 2021 est plus que jamais lancé depuis ce lundi 11 janvier. La CENA a en effet publié son calendrier d’activités et dès le lendemain, les députés et les maires, acteurs majeurs de l’élection présidentielle sont invités à aller retirer les formulaires de parrainages des prochains candidats. Comment ça marche ? Explications.

C’est l’une des nouveautés, pas des moindres car objet de controverses, des règles électorales introduites par le nouveau code électoral voté en 2019. Le parrainage des candidats à l’élection présidentielle s’applique à la prochaine élection présidentielle. Le principe prévu par la Constitution modifiée est précisé dans le code électoral.

Lire aussi >> Bénin : un nouveau code électoral pour un jeu politique plus serré

Tout candidat à la présidentielle doit présenter au moins 10% de parrainages d’élus (députés et ou maires qui sont au nombre de 160), 16 signatures. Mais en l’occurrence, le collège des parrains est réduit d’un membre ; un député suppléant qui siégeait suite à la démission de son titulaire est décédé et ne sera donc pas remplacé. Les parrains sont donc désormais au nombre de 159 : 82 députés et 77 maires.

Pour mettre en œuvre le principe en toute sécurité, la Commission électorale nationale autonome (CENA) a retenu de mettre les élus à l’abri de toute forme de pression en garantissant l’anonymat des parrainages. Autrement dit, on ne devrait pas savoir qui a parrainé qui. Mais là-dessus, l’unanimité est loin d’être faite. La Cour constitutionnelle devrait statuer bientôt sur un recours en contestation de l’anonymat du parrainage introduit par des organisations de la société civile.

Lire aussi >> Présidentielle 2021 : les éclairages de la CENA sur le parrainage

Formulaires individuels et sécurisés

Pour le moment, le processus suit son cours. Les élus parrains ont jusqu’au 31 janvier pour retirer les formulaires édités par la CENA pour accorder leurs parrainages aux candidats. Lesdits formulaires sont prescrits par la loi.

Et pour ce faire, la Commission électorale a confectionné pour chaque député un document unique. Il est délivré une fois et remis en mains propres à son titulaire selon les explications de la vice-présidente de la CENA, Geneviève Boco Nadjo.

Autre caractéristique du formulaire de parrainage, sa sécurité. Selon Georges Otchéré, directeur des études et des formations à la Cena, les documents sont confectionnés avec toutes les mesures sécuritaires requises. Le formulaire remis à chacun des 82 députés et 77 maires comporte un timbre holographique et un kinégramme qui est un “film qui protège la signature” du parrain. Avec tout ça, le document est infalsifiable, rassure-t-il.

Au premier jour des 20 prévus pour le retrait des fameux formulaires, des maires et des députés se sont déjà rendus à la CENA. Le maire de Bohicon, Rufino d’Almeida a ouvert le bal.

A lire également

Commentaires

  • Honnouvo, posted on 12 Jan, 2021

    Cette diligence rapide du maire de Bohicon est à saluer. J’aime des gens du genre. Être ponctuel, assidut et surtout pragmatique.

    Reply

LAISSEZ UN COMMENTAIRE