17 Mar
Un communiqué au ton ferme du ministre de la Santé publié ce 17 mars 2020 annonce des sanctions contre les personnes soumises à l’auto-isolement dans le cadre de la prévention du coronavirus au Bénin.

C’est l’une des mesures prises par le gouvernement. Toute personne rentrée de voyage d’un pays touché par la pandémie de coronavirus doit se signaler aux services sanitaires et se mettre en auto-isolement pendant 14 jours.

Mais cette précaution ne serait pas suivie par tous. Le ministre de la Santé, s’en désole dans son communiqué du jour, 24 heures après la confirmation du premier cas positif du Covid-19 sur le sol béninois. “Ces mesures d’ordre public sont prises dans le but d’assurer la protection de la santé de toutes et de tous”, rappelle Benjamin Hounkpatin.

Des personnes interpellées

Il fait savoir que des personnes ont été interpellées pour avoir violé les mesures qu’elles devraient suivre : 

“J’ai fait interpeller des ressortissants étrangers rentrés de leurs pays d’origine pourtant touchés par la pandémie, et qui ont repris leurs activités au Bénin sans observer [la mesure d’auto-isolement], pour les conduire de force au site de mise en quarantaine.” 

Le ministre avertit les personnes qui tenteraient de s’opposer ou se dérober à l’observance du confinement. Elles s’exposent à des sanctions judiciaires. 

Enfin les populations sont invités à dénoncer par les trois numéros de téléphone (95 36 11 07 / 51 02 00 00 / 51 04 00 00) communiqués aux voyageurs de retour au Bénin, ceux qui ne respectent pas l’auto-isolement obligatoire.

Lire aussi : Coronavirus : voici 7 recommandations pour se protéger

 

A lire également

Commentaires

  • Coronavirus : un deuxième cas détecté au Bénin - ORTB, posted on 19 Mar, 2020

    […] Depuis hier, les conditions de la mise en quarantaine ont changé. Les voyageurs débarqués à l’aéroport de Cotonou n’y échappent plus désormais. Après les formalités d’entrée sur le territoire, tous vont à l’isolement dans des hôtels. Le gouvernement a réquisitionné un milliers de chambre, indiquait mardi soir le communiqué du conseil des ministres extraordinaire sur le coronavirus. Les contrevenants s’exposent à des sanctions, avait menacé le ministre de la Santé. […]

    Reply

LAISSEZ UN COMMENTAIRE