11 Juin

 

Le gouvernement va soutenir les entreprises, les artisans et les populations en général affectés par la pandémie de coronavirus au Bénin. Le conseil des ministres de ce 10 juin 2020 a adopté un ensemble de mesures pour atténuer les effets socio-économiques de la crise sanitaire.

Le programme mis en place par le gouvernement évalué à 74,12 milliards francs Cfa se décline en trois volets : soutien aux entreprises, secours aux artisans et subventions aux citoyens. L’objectif est de soutenir la relance relancer l’activité économique après la reprise dans les différents secteurs.

Coronavirus : lieux de culte et bars reprennent vie ce jour au Bénin

 

63 milliards de francs Cfa pour soutenir les entreprises formelles

Le premier volet et le plus consistant dans ce programme est le soutien aux entreprises formelles. D’une enveloppe financière de plus de 63 milliards de francs Cfa, il servira à la prise en charge “de 70% du salaire brut des employés déclarés sur une période de trois mois, au remboursement des crédits de TVA, à l’exonération du paiement de la taxe sur véhicule à moteur pour ceux qui ne l’ont pas encore payée au titre de l’année 2020 ou à sa conversion en crédit d’impôt, au titre de l’année 2021, pour ceux qui l’ont déjà payée, à la prise en charge des loyers commerciaux sur trois mois au profit des agences de voyage déclarées”.

Il est aussi prévu la prise en charge intégrale des factures d’électricité pendant 3 mois pour les hôtels et les agences de voyage à hauteur de 4,1 milliards.

Les opérateurs économiques visés pourront bénéficier des prêts à taux zéro auprès des établissements bancaires et des systèmes financiers décentralisés (SFD) pour une durée de remboursement respectivement de 3 ans et d’un an maximum. Un “fonds de bonification de 30 milliards de FCFA au support d’une ligne de financement de 100 milliards de FCFA” est prévu.

Nos articles sur le coronavirus

 

4,9 milliards de francs CFA de soutien aux artisans 

Le second volet du programme est dédié aux artisans et les personnes exerçant les petits métiers (coiffure, couture, soudure, menuiserie, petites vendeuses). Une enveloppe financière de plus de 4,9 milliards leur est destinée. Elle sera répartie entre les 55 000 personnes qui se sont inscrites sur la plateforme créée à cet effet et dans les mairies et centres de promotion sociale.

 

Prise en charge des factures d’eau et d’électricité pour les citoyens

5,76 milliards de francs, c’est le montant du troisième volet du programme va supporter les charges en électricité et en eau pour tous les citoyens.

Par ailleurs, le gouvernement précise que les populations démunies (pauvres et extrêmes pauvres) auront droit à une subvention particulière. L’identification des bénéficiaires est en cours.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE