09 Juin

Le logiciel FFR est un programme informatique capable de déchiffrer et traduire les langues d’Occident en langues locales béninoises. Basée sur l’intelligence artificielle, la première version du logiciel réussit déjà à traduire le français en fon. Bonaventure Dossou et Chris Emezue, tous les deux étudiants en Russie, sont initiateurs de ce programme et ambitionnent.

Inspiré du service Google Translate, l’idée de ce logiciel est venu aux deux jeunes inventeurs alors qu’ils faisaient face à des difficultés de communication avec leurs parents. C’est précisément pour faciliter les échanges entre sa mère et lui que Bonaventure Dossou a eu l’idée de cette application. “Ce blocage de langue a été une inspiration majeure (…) c’est pour briser cette barrière là qu’on a initié le projet FFR”, détaille Bonaventure Dossou. 

Pour le moment, l’application est encore à l’étape d’expérimentation. Elle a déjà été présentée à l’occasion d’une rencontre internationale consacrée à l’intelligence artificielle. La phase de développement suit son cours. “On est en train de travailler à collecter beaucoup plus de données pour pouvoir améliorer la performance”, a expliqué Bonaventure Dossou.

A terme, le logiciel sera disponible sur toutes les plateformes de traduction en ligne. Pour les inventeurs, l’objectif ultime est d’utiliser les technologies modernes pour préserver, promouvoir et vulgariser les langues locales africaines.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE