26 Juil
Tous les 28 juillet, le monde de la santé porte son attention aux maladies du foie notamment celles qui tuent insidieusement dans le monde : les hépatites. Ces affections virales sont en effet un véritable problème de santé public à l’instar des maladies prioritaires que sont le VIH/SIDA , la tuberculose et le paludisme. Elles ont pourtant été négligées pendant bien des années avant de rentrer récemment dans les objectifs du programme développement durable à l’horizon 2030.

Une hépatite est simplement une inflammation du foie. Le foie quant à lui est la plus grosse glande de l’organisme. Situé dans l’abdomen, il joue plus de 300 fonctions vitales dont celle de l’épuration, de synthèse et de stockage. Malheureusement il peut tomber malade.

 

Les hépatites B et C sont les plus mortels

Plusieurs facteurs contribuent en général à l’apparition d’une hépatite. Il y a les hépatites d’origines toxiques (alcool et médicaments) et celles qui sont d’origine infectieuses (virus). Au total cinq virus ont été identifiés comme potentiels ennemis du foie. Parmi eux les virus B et C qui sont les grands tueurs de notre époque.

Quand le foie est malade, la plupart du temps, les manifestations peuvent passer inaperçues. Le malade non avisé sera alors sujet à des complications le plus souvent mortelles, la cirrhose et le cancer du foie. Mais il existe dans l’organisme, des marqueurs spéciaux appelées transaminases dont le dosage permet d’orienter le médecin. Il suffira ensuite aux spécialistes de faire le diagnostic spécifique de l’agent responsable de l’atteinte du foie au laboratoire.

 

 

Comment prendre soin de son foie ?

Des traitements existent aujourd’hui pour une bonne prise en charge des hépatites virales. On peut ainsi guérir totalement du virus C de l’hépatite et réduire drastiquement la charge virale de l’hépatite B. Mais le défi reste la précocité du diagnostic au Bénin.

La meilleure prévention à ce jour reste la vaccination qui a été introduite depuis l’année 2002 dans le programme élargi de vaccination du pays même si elle est payante. Il est aussi important de protéger son foie en adoptant un régime alimentaire pauvre en sucre, sel et gras et riche en fruits et légumes sans oublier l’activité sportive régulière et la consommation d’eau. Il faut également éviter l’automédication et le tabac.

 

Alimentation : pourquoi vous devez prendre soin de votre foie

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE