16 Sep
Partager:

 

Aperçu depuis le mardi 14 septembre sur l’application Whatsapp un message fait état d’un soutien financier du FMI pour aider les populations à surmonter la crise sanitaire. Après vérification, il se révèle que c’est une arnaque.

Message arnaque

“Le Fonds monétaire international fournit des dons en espèces pour aider les gens à traverser COVID-19. Chaque bénéficiaire recevra 1 500 $ par mois pendant 3 mois. Vérifiez si vous êtes admissible. 6nmo.com/mfi/fr”. C’est le message qui se partage sur WhatsApp.

Loin d’un cadeau tombé des locaux de l’institution de Bretton Woods, ce message conduit sur un site d’arnaque.
L’adresse (www.6nmo.com) du site internet indiqué sur ce message diffère de celle du fonds monétaire international (FMI). A l’observation, les deux noms de domaines sont différents.

A l’aide de la plateforme Url Void spécialisée en analyse de réputation de site, une recherche sur le site d’annonce de promesse de don au nom du FMI, indique qu’il est classé sur la liste noire.

Résultats d’analyse des sites

Une analyse antivirus du site suspect avec la plateforme de veille des menaces, Fortiguards Labs a révélé la présence d’éléments potentiellement dangereux et classe ce site dans la catégorie d’hameçonnage.

Résultats d’analyse du site ForitGuard Labs

L’hameçonnage est cette technique utilisée par les fraudeurs pour attirer des internautes afin de leur soutirer des informations en utilisant des noms et logo d’entreprises ou institutions de renom.
Aussi, le FMI depuis le début de la Covid-19 apporte une contribution indirecte aux populations à travers les Etats par des prêts ou allègements de dette.

AfricaCheck et d’autres organisations de lutte contre les Fake news ont aussi, après vérification, soulignent que ce message n’émane pas du FMI et comporte un risque d’arnaque.
En définitive, le message attribué au FMI faisant état d’une assistance financière pour les personnes est faux et est une arnaque. Il faut faire attention à ces genres de site.

 

Partager:

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE