19 Mar

Pour signaler les cas de maltraitance et de violences sur les enfants, le gouvernement béninois en partenariat avec la représentation nationale de l’Unicef a mis en place une ligne verte d’assistance sécurisée. En appelant le 138, toute personne peut désormais signaler des violences commises sur les enfants. Le numéro est gratuit et accessible nuit et jour sur toute l’étendue du territoire national.

“Il est assorti d’un système d’alerte et de réponse qui permet désormais victimes et de témoins de violence faites aux enfants de dénoncer en toute sécurité. Elle donne la parole aux enfants et facilite la détection le signalement et la dénonciation de tous cas de violences et d’abus. Elle promeut également la communication pour le changement de comportement et la prise de conscience individuelle sur différents sujets et problèmes liés à la protection de l’enfant”, a expliqué Solange Odjo Ahlonsou, directrice de la famille, de l’enfance et de l’adolescence au ministère des affaires sociales.

Pour chaque appel, il existe un processus de prise en charge au cas par cas. Ce processus comprend l’accueil, l’écoute, le conseil ou encore l’orientation dans un centre d’accueil. Bien que la ligne soit dédiée en priorité aux enfants, tout le monde est encouragé à l’utiliser pour dénoncer les cas de violences ou d’abus commis sur les enfants, a insisté Eléonore Soglohoun, spécialiste de l’enfant à l’Unicef au Bénin. 

En mettant en place cette ligne verte, le Bénin se conforme davantage aux dispositions des articles 9 et 12 de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE