12 Mai

 

A partir du vendredi 14 mai 2021, la plage de Jacquot sur la Route des pêches sera libérée de ses occupants illégaux. Les habitats, notamment ceux des pêcheurs seront détruits de force si les propriétaires ne s’exécutent pas par eux-mêmes, avertissent les autorités. 

Sur les espaces libérés seront mis en terre des plants de cocotier dans le cadre de l’assainissement de la côte atlantique du Bénin.

« Les cocoteraies constituent les principaux remparts végétaux contre l’érosion côtière. La mise en œuvre du projet de plantation de cocotiers le long de la côte atlantique renforcera les mesures de protection en place. Il permettra plus spécifiquement de restaurer et de protéger les ressources naturelles, d’assainir et de protéger la bande côtière contre l’érosion et lui redonner sa beauté naturelle aux fins de la promotion du tourisme. » (José Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et du développement durable)

Selon le ministre, les communautés d’occupants invités à plier bagage ont été suffisamment avertis depuis au moins quatre ans. L’opération de libération ne devrait donc souffrir d’aucune résistance. Seule concession, un départ en fin d’année scolaire accordé aux familles ayant des élèves. Dans tous les cas, les communautés de pêcheurs seront relogées sur des espaces appropriés plus tard, a tenu a rassurer le ministre.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE