23 Avr

Depuis quatre ans, le gouvernement du président Patrice Talon s’efforce à relever la qualité de l’offre de l’éducation nationale. Pour atteindre cet objectif, de nombreuses initiatives ont été mises en oeuvre dans les différents ordre de l’enseignement. De l’installation du Conseil national de l’éducation à la mise en oeuvre des cantines scolaires en passant par l’introduction de l’apprentissage de l’anglais et de l’informatique dès le cours primaire et l’instauration des classes sportives ou encore l’interdiction des grèves, de nombreuses sont mises en oeuvre pour donner une nouvelle image à l’école béninoise.

Dans ce reportage, Ghislain Kpoguè fait le point de quatre années de réformes dans l’éducation nationale sous le régime de la Rupture.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE